Éducation

La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique en éducation
Images
Feuilleter

La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique en éducation

Sous-titre

:
Théorie et pratique

Description

Fruit de la collaboration de 39 spécialistes de la question identitaire au Québec, cette deuxième édition, conçu pour la formation des futurs enseignants et du personnel scolaire, s’inscrit dans un contexte de crise internationale engendrée par la pandémie de la COVID-19. Cette crise, marquée par le confinement et l’arrêt abrupt de la vie sociale, économique et institutionnelle dans la plupart des pays, a aussi accentué les polarisations et les inégalités entre les groupes sociaux au sein des sociétés, et entre les pays riches et les pays moins nantis, notamment en matière de santé et d’éducation. En 2020, les morts en direct de George Floyd, un Afro-Américain étouffé sous le genou d’un policier, aux États-Unis, puis de Joyce Echaquan, une femme autochtone de la nation atikamekw décédée sous les insultes racistes de deux employées dans un hôpital de Joliette, au Québec, ont suscité l’indignation et de nombreuses manifestations à travers le monde. Ces crimes s’inscrivent dans un contexte mondial profondément marqué, depuis quelques années, par une série d’attentats et par la montée de tensions raciales, de radicalisations identitaires et de théories complotistes, qui pullulent sur les médias sociaux et soulèvent d’importants défis éducatifs et sociaux en termes de socialisation, de vivre-ensemble, d’inclusion et de rapports entre groupes majoritaires et minorisés. Les milieux éducatifs sont désormais aux premières lignes des préoccupations collectives et des politiques publiques, qui les interpellent particulièrement quant aux compétences que doivent développer leurs intervenants pour agir dans des contextes difficiles, pour actualiser le vivre-ensemble et garantir des conditions d’équité et de justice pour tous les apprenants. Les enseignants, du préscolaire à l’université, doivent être préparés professionnellement à prendre en compte des réalités de plus en plus complexes en classe et à l’école.
Maryse Potvin est politologue, sociologue et professeure en sociologie de l’éducation à l’Université du Québec à Montréal. Ses travaux portent sur le racisme, les discriminations et les rapports ethniques abordés sous différents angles : politiques et dispositifs publics ; discours sociaux et médiatiques ; enjeux d’appartenances et d’identités ; formation et éducation antiraciste, inclusive, interculturelle et aux droits. Elle a agi à titre d’experte pour la Commission européenne, la Commission Bouchard-Taylor, UNICEF-Canada et plusieurs ministères et organismes.
Marie-Odile Magnan est sociologue de l’éducation et professeure au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les inégalités scolaires du primaire jusqu’au postsecondaire, telles qu’elles sont rapportées par les jeunes de groupes minorisés ou racisés. Elle conduit également des travaux sur les pratiques d’inclusion des intervenants scolaires.
Julie Larochelle-Audet est professeure en administration de l’éducation à l’Université de Montréal. Ses travaux de recherche portent sur le racisme et les discriminations à l’école et dans le travail du personnel scolaire, ainsi que sur les transformations institutionnelles à mettre en œuvre pour y faire face dans une visée de justice sociale. Elle s’intéresse également à l’éducation et à la formation relative à ces enjeux.

Jean-Luc Ratel est chercheur postdoctoral et chargé de cours au Département d’éducation et formation spécialisées de l’Université du Québec à Montréal. Détenteur d’un baccalauréat et d’une maîtrise en sociologie et d’un doctorat en administration et politiques de l’éducation, il s’intéresse aux parcours des étudiants autochtones au postsecondaire. Dans sa thèse, il a analysé les parcours d’étudiants des Premières Nations dans les universités québécoises sous l’angle de leur contribution au mieux-être en milieu autochtone. Il a aussi participé à différentes recherches en éducation dans des communautés autochtones du Québec et du Nunavut.

Propriétés

Information de base

Nombre de pages:
324

Édition imprimée

Prix:
Prix edition imprimée 64,95 $ CAD
ISBN:
9782897480431

Édition numérique

Prix:
Prix edition numérique 64,95 $ CAD
ISBN ePub:
9782897480783
ISBN PDF:
9782897480820
Pour commander